Vous êtes le  ème visiteur...


Pourquoi Saint Jacques de Compostelle ?
Là, c'est moi !



Ou laissez un message sur mon
LIVRE D'OR
Parce ce que sur mon lit d'hôpital (préparez vos mouchoirs), lors de ma dernière chimiothérapie, une petite voix m'a dit " lève toi et marche ! ". Je n'étais pas croyante, je n'avais pas fumé la moquette… Que fallait-il faire ?

Quelques années auparavant, dans une grande librairie, j'avais ouvert un jour un livre sur les Chemins de Saint Jacques de Compostelle, par hasard… J'étais tombé directement sur une image du lac de Saint Andéol, surmonté de sa croix, en plein Aubrac. J'avais trouvé ça fantastiquement beau, et je m'étais dit que j'irai un jour… En voiture !

Quand j'ai eu fini mon traitement, que j'ai retrouvé ma santé, et que l'on m'a demandé de patienter avec ma rémission en attendant une guérison aléatoire, je me suis dit que je ne pouvais pas rester là sans rien faire. Autant mettre toutes les chances de mon côté et écouter ma petite chanson intérieure.

Je suis partie, avec l'accord de mes filles et de mon époux, pour une première étape du Puy-en-Velay à Aumont-Aubrac, pour me tester. Résultats : des petites étapes de 10 ou 15 kms, des pieds explosés d'ampoules, mais une furieuse envie de continuer.

Pour mon anniversaire, ce fut mon cadeau, ma famille me laissa repartir pour Aumont-Aubrac à Condom. La limace fit des grosses étapes de plus de 20kms avec un matériel beaucoup plus performant, et sans ampoules…

J’ai pu achever mon voyage en mai et juin 2006, jusqu'à Santiago, Cap Finisterre et Muxia.

Pourquoi un site ? Tout d'abord parce que j'ai une sœur super balèze en informatique qui m'a proposé de me le fabriquer… Surtout pour me permettre de garder le contact avec mes amis rencontrés sur le chemin, et vous donner le goût de partir, à vous qui le visiterez. Vous y découvrirez la nature, le vent, la fatigue, l'exaltation, l'abattement. Et surtout cette joie infinie de mettre vos pas dans ceux de millions d'autres avant vous, et d'accomplir un exploit hors du commun.

Tout a été dit sur le chemin de Saint Jacques, je ne plagierai pas… A vous de vivre le vôtre, qui sera différent du mien. Voici seulement quelques conseils, qui ne sont pas forcément les bons, mais qui sont sincères car ils découlent d'expériences vécues.

Bon chemin à vous, bon courage…

Béné